12 août 2022

Le Petit Journal

La vérité, rien que la vérité

بومرداس/ تنظيم رشاد يهدد حياة خبراء أجانب / LA SECURITE DES INGENIEURS ETRANGERS GRAVEMENT EXPOSEE A BOUMERDES, QUI EST DERRIERE CES MENACES ? 2 ARTICLES

 تنظيم  رشاد يهدد حياة خبراء أجانب  /     بومرداس

 تقدم صاحب فندق بعاصمة الولاية بومرداس بشكوى لدى السيد النائب العام لدى مجلس قضاء بومرداس يطالب بفتح تحقيق في قضية تعريض احد الأشخاص المحسوبين على حركة رشاد لخبراء أجانب مقيمين بفندق ليلى للخطر حيث قام بتصويرهم والتشهير بهم في موقع فيسبوكي بالخارج.

وحسب الشكوى فانها تحمل معلومات عن تعرض الأجانب إلى التهديد في وقت أكد صاحب فندق أن الخبراء الأجانب مقيمين بفندقه لأجل القيام بمهمة عمل لفائدة المؤسسات العمومية بالجزائر وأكد ان احد المشبوهين الساكن بالقرب من الفندق قام بتصويرهم من شرفته والتشهير بهم وبالفندق في موقع فايسبوكي مشبوه ينشط بالخارج حيث حاول المشبوه الإساءة إلى سمعة الفندق الذي يعمل منذ سنوات بصفة قانونية ودعا السلطات الى التحقيق وتطبيق القانون على هؤلاء المشبوهين الذين يريدون تشويه سمعة الجزائر.

LA SECURITE DES INGENIEURS ETRANGERS GRAVEMENT EXPOSEE A BOUMERDES, QUI EST DERRIERE CES MENACES ?

Alors que l’Algérie, cherche à améliorer son image de marque à l’international,  proclamant  à chaque occasion que désormais la sécurité  règne partout  dans les villes Algériennes  et que les étranger sont les bienvenus pour faire du tourisme, du commerce  ou pour y travailler, voilà qu’un groupe de personnes aux ordres d’un  You tubeur  installé en Angleterre, s’en prend à un  hôtelier de Boumerdés-City et par la même à des experts étrangers qui travaillent temporairement à la centrale électrique de Cap-Djinet. La sécurité de ces étrangers n’a pas été respectée par les relais de ce You tubeur. Le You tubeur en question  n’a pas mis les gants  pour vilipender,  sans preuves tangibles,  et avec le langage qui, étrangement,   rappelle celui de l’ex FIS dissout le gérant d’un  l’hôtel de la ville de Boumerdés et , surtout, les ingénieurs Egyptiens et Allemands  qu’il héberge à la demande de l’entreprise publique  Sonelgaz. C’est ce que pourrait constater le commun des mortels dans cette  vidéo.  Selon nos informations, ces techniciens qui sont des cadres de haut niveau  de la société internationale  Siemens, réalisent des travaux  de maintenance nécessitant l’apport de haute technologie.  Nous saurons plus tard que ce dénigrement est commandité  et qu’il  s’est répété par 4 fois depuis 2021. Nous verrons plus loin pourquoi. Celui qui a  commentée et posté cette vidéo se réclame, habituellement d’opposant au Pouvoir  dans toute  sa globalité. Il prétend, par ailleurs, qu’il dénonce la corruption, la mauvaise gestion, la hogra  et l’abus de pouvoir.

COMMENT LA LOI ALGERIENNE, LA VIE PRIVE DES CITOYENS ET L’HOSPITALIE DE L’ALGERIE SONT PIETINEES.

Dans cette vidéo, plusieurs passages montrent ces  techniciens assis dans un balcon d’une chambre de cet hôtel et discuter. En commentaires le You tubeur les accusent de se livrer à des buveries et autres actes illégales. Quant à l’hôtelier il est traité de corrompu et autres  qualificatifs. Plus grave, ceux qui ont filmé ces passages, qui les ont transmis ou diffusés ont  commis un grave délit. Ils ont en effet filmé clandestinement  des personnes de surcroit de nationalités étrangères en mettant en danger leur sécurité. La méthode rappelle des moments pénibles qu’a vécus la région de Boumerdés et toute l’Algérie. Les complices qui  ont enregistré ces séquences vidéos ont,  en outre, altérée gravement l’honneur de l’Etat – des étrangers, cadre supérieurs, sont filmés clandestinement et illégalement. Ils ont également porté atteinte aux autorités  civiles et sécuritaires algériennes. Rappelons que ces cadres Egyptiens et Allemands sont escortés par des gendarmes à chaque fois qu’ils se  déplacent  pour se rendre à Cap-Djinet dans le cadre de leur mission. Quand on défend des citoyens contre la hogra et l’abus de pouvoir et  on s’érige  en défenseur des opprimés on donne un droit de réponse et le droit de se défendre  à  ceux qu’on met en accusation. Le pourfendeur ne s’embarrasse nullement du respect de  la loi ni de l’éthique.   C’est une méthode chère à certains groupes politiques. Nous avons su par la suite que le réseau qui alimente ce You tubeur en informations est composé de 5 personnes. L’une d’elles est une proche parente à lui. En outre c’est la quatrième fois que cet hôtelier est l’objet de ce genre d’attaque.  Nos sources font état d’un rapport détaillé, sur cette affaire, remis en cour de cette semaine, au procureur de Boumerdés, au  commandant du Groupement de la Gendarmerie nationale et au  directeur de la Sureté de la wilaya. L’opinion publique attend une réaction de ces autorités. Dans cette affaire, une réalité saute aux yeux et la méthode utilisée nous rappelle une organisation  violente et clandestine. Les aveux de Benhalima en sont la preuve. L’Internet est devenu une de ses armes.