24 juin 2021

Le Petit Journal

La vérité, rien que la vérité

BELMADI JETTE LA PIERRE SUR LE NID DE VIPERES DU CAIRE/ Questionnaire de la FIFA à la CAF

Le Petit Journal le 160/04/2021 : La Fédération internationale de football association (FIFA)  a sommé la Confédération africaine de Football ( CAF) de lui ‘’ fournir des explications suite aux déclarations du sélectionneur national Djamel Belmadi concernant l’arbitrage en Afrique.’’  Petit rappel des faits. A l’issue du second match contre le Botswana, l’entraineur national Djamel Belmadi a déversé sa colère contre l’arbitre  qui avait arbitré le match Zambie / Algérie (3 à 3) et la CAF qui avait  désigné pour le match Algérie/Botswana  ( 5 à 0 ) des arbitres du Burkina Faso, alors que l’Algérie et le futur adversaire de ce pays lors des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022. Contenant à peine sa colère Belmadi s’était lâché   ’’en Afrique, nous nous sommes trop habitués à la corruption des arbitres. Tout cela doit être puni. Il ne faut pas lâcher l’arbitre du match face à la Zambie! (…) Ce n’est pas de la paranoïa, ce sont des faits. Il y a des gens qui tirent les ficelles contre l’Algérie. Un arbitre qui fait les lacets d’un joueur avant le match, c’est quoi ça ? Ce n’était même pas un gardien de but, avec des gants ! Nous devons démasquer les marionnettistes, ceux qui sont à l’origine de ces manœuvres et souhaitent voir notre chute. »  De son côté la FAF a envoyé une protestation contre Ali Mohamed, l’arbitre du match entre l’Algérie et la Zambie. Ces derniers jours, des informations disant que l’arbitre Ali Mohamed est sanctionné et mis au frigo pour un trimestre. Est-ce suffisant ?  Pour l’acte qu’il a commis -2 penaltys généreusement offerts à la Zambie- cette sanction est insignifiante.

LE NID DE VIPERES.

Dans ce dossier enfin un Algérien cri haut et fort et dénonce l’injustice dont est victime régulièrement l’Algérie lorsqu’il s’agit de compétitions footballistiques importantes. Les coupables qui hantent  les couloirs du siège de la CAF au Caire se recrutent parmi les ‘pays frères’. Ils ne sont pas très loin de l’Algérie des deux côtés. Ils agissent en véritable Issaba africaine. L’Algérie doit s’attendre à d’autres magouilles de ces pays frères surtout celui à l’ouest qui a réussi à placer son pion dans le nid de vipères du Caire. Ce pion  ne manquera pas certainement  d’ardeur et de moyens pour saboter l’Algérie. La haine du gouvernement qui le tient en laisse est constante. Par ailleurs, il enrage de voir  la Coupe d’Afrique des nations exposée dans la vitrine de la FAF. C’est une  personne neutre,  connu pour son front parlé, Vahid  Halilhdzic en l’occurrence, qui entraine depuis quelques années le Maroc qui en témoigne lors d’une conférence de presse. Surement que   Vahid n’a divulgué qu’une partie de cette haine. Belmadi a fait son job en tant qu’entrainer et patriote. La balle est désormais entre les mains du  nouveau patron de la FAF et la diplomatie du pays. Ils doivent agir en complémentarité  et ne penser  qu’aux intérêts du pays.

Ahmed Hammimi.

PHOTO COMITE EXECUTIF DE LA CAF